Un vrai p’tit gars

Posted by J-P in Photographie | 4 Comments

Pendant que les princesses s’amusaient gentiment à la fête de sa grande soeur, Jean-Philippe courrait partout. Il était presque en mission. Il semblait vouloir relever plusieurs défis personnels. Il grimpait toujours plus haut dans l’échelle de la cour en disant à son papa: “En haut, en haut”. Puis, il partait en commando explorer la nature environnante et il taquinait le minou des voisins. Que voulez-vous, comme dirait Jean Chrétien, Jean-Philippe est un gars et comme le dit maman “un gars est un gars, ce n’est pas pareil qu’une fille”. Il leur faut plus d’espace, ils sont toujours en mouvement. Multipliez les petits gars ensembles et vous avez un cocktail explosif.

Ainsi maman Isabelle aura à relever un autre défi quand viendra la fête de Jean-Philippe. Elle mentionne qu’elle ne pourra pas faire une fête de fille comme aujourd’hui dans la cuisine. Elle devra concocter pour les petits gars un scénario plus, comment dire, un scénario un peu plus “tout-terrain” que la chaise musicale des filles. Donc, bonne préparation à maman pour cette fête de gars qui viendra en octobre. En attendant, voici des images de Jean-Philippe qui grimpe son échelle et qui maîtrise le chat inconnu.

4 Responses to Un vrai p’tit gars

  1. Suzanne Lavoie says:

    Eh oui, un gars est un gars! Quel adorable et énergique petit gamin! On devine qu’il a des plans plein la tête… Ses yeux rieurs traduisent un bonheur évident!
    J’ai l’impression qu’il s’en promet pour sa fête en octobre.

  2. claude-sophie says:

    Ah ! que de plaisir un vrai de vrai gars. De belles années d’action … je sais ce que c’est ! Ça n’arrête JAMAIS !!! Moi, le mien a préparé le terrain, sa soeur aime maintenant jouer aux poupées-peluches AINSI que jouer au camion-ballon. La diversité, quoi.

  3. claude-sophie says:

    Il ressemble à sa mère, c’est incroyable !

  4. Langevin, Gilles says:

    Jean-Philippe, un vrai petit gars, c’est l’évidence même! Une figure pleine de
    bonne humeur, qui sourit à la vie, avec des yeux bien ouverts sur tout. Puis,
    c’est déjà la force et l’audace, qui sait que les échelles sont faites pour être
    grimpées et que les barreaux sont faits pour être agrippés et dépassés. Sa devise
    sera sûrement celle d’un grand savant de notre temps, Teilhard de Chardin:
    “En haut! en avant!”

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *