Santé: un autre libéral contredit Charest

Leave a comment

Décidément, le mauvais sort s’acharne sur les libéraux de Jean Charest en cette fin de campagne. Le chef et ses troupes semblent manquer d’énergie. Des rendez-vous de Charest sont manqués et des députés libéraux critiquent les performances de leur gouvernement. Cette fois, comme le montre l’article qui suit, le candidat libéral de Hull, Roch Cholette, avoue lui aussi que les engagements de 2003 en matière de santé n’ont pas été respectés. Une autre épine aux pieds. Ouch!!

Roch Cholette, candidat libéral dans Hull, l’avoue : non, les promesses libérales sur la santé n’ont pas été respectées en Outaouais. Il a admis, hier, lors d’un débat sur les ondes de CJRC 1150, que son parti n’a pas rempli ses engagements de 2003 en matière de santé.

À la question «pouvez-vous affirmer que votre parti a rempli ses promesses en matière de santé en Outaouais?» posée par le représentant du Droit, Roch Cholette a simplement répondu «non». La confession a été suivie d’un silence de plusieurs secondes.

Le chef du Parti libéral, Jean Charest, avait invité les électeurs, lors de la campagne électorale de 2003, à juger son gouvernement sur ses promesses en santé.

«Oui, c’est vrai, et la population doit aujourd’hui conclure que nous avons fait tout ce qui était humainement possible en santé, mais malheureusement, les résultats n’ont pas été au rendez-vous dans la région», a affirmé M. Cholette.

Il a rappelé que le Centre de santé et de services sociaux de Gatineau a connu «des problèmes de gestion majeurs» pendant son mandat.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *