Réparation de toit

Posted by J-P in Photographie | 1 Comment

J’ai aidé mon beau-père, Gérald, à réparer une partie de son toit hier à Sherbrooke. Gérald m’avait équipé avec des genouillères, des gants, une ceinture d’outils, des lunettes de protection, ruban à mesurer, etc. Pour un gars qui n’a jamais travaillé sur un toit, j’avais la chance d’avoir les conseils expérimentés d’un type qui fait à peu près tout en matière de construction et de rénovation de maisons. J’ai fait mon cours de réparation de toit 101.

Heureusement, Gérald avait déjà monté ses échafauds, ce qui nous a fait gagner du temps. Gérald disait qu’il est plus difficile de réparer une partie du toit que de le recouvrir en entier. Le travail n’était alors pas banal et nous découvrions les petites surprises laissées par les entrepreneurs qui avaient fait le toit. Ceux-ci avaient fait un job en vitesse en coupant les coins ronds. Beaucoup de clous étaient plantés dans le vide et étaient aux mauvais endroits. Il n’y avait pas de tôle métallique au bas de la noue, ce qui fait que le bois était complètement pourri. Gérald a donc sorti son attirail d’outils pour remplacer le bois et installer de la tôle pour réparer la négligence des constructeurs dont le mot d’ordre est “plus vite, plus vite”. La conséquence est que les propriétaires sont pratiquement toujours éventuellement pris avec les problèmes.

Le temps était nuageux et frais ce qui était idéal pour passer sa journée sur un toit, tout en étant exposé en permanence aux rayons du Soleil. Puis vers la fin de l’après-midi, mère nature a donné une frousse à Gérald. Nous avons senti quelques gouttes de pluie sur notre peau. Évidemment, la pluie n’est pas la bienvenue lorsqu’on refait un toit. Heureusement ce fut une légère ondée et nous avons réussi à poser le papier membrane imperméable sur le bois qui va sous le bardeau. Nous l’avons échappé belle et n’avons pas eu à utiliser le plan B de Gérald, soit abriter en catastrophe la section de toit avec une toile de polyuréthane.

Gérald aura encore pas mal de travail de réparation de toit qu’il pourra faire seul dans les prochains jours, mais il a bien apprécié mon aide pour cette réparation. Moi, j’ai bien aimé l’exercice. En plus de donner un bon coup de main, j’ai appris des nouvelles choses. Je me suis couché très tôt en tombant sur l’oreiller et un peu moins niaiseux hier soir.

Voici d’autres photos de la journée. Merci à Hélène pour les photos.

One Response to Réparation de toit

  1. This is very important because regular attic insulation does not stop radiant
    heat; it just slows the heat down. The big advantage of water
    based stains is the wide array of colors available.
    With the flip of one switch, you can turn off the power going to each of these
    energy-draining devices.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *