Réactions au congédiement de Gendron

Tagged | Leave a comment

Il y a eu deux réactions au congédiement du maire Gendron dans La Presse aujourd’hui. D’abord, Nathalie Petrowski jubile avec sa chronique L’avocat s’en va, bon débarras.

La meilleure nouvelle de la semaine: l’avocat du diable s’en va. TQS a enfin mis ses culottes et viré Stéphane Gendron. Il était temps. Cela fait un an et trois mois que ce maire en forme de fou furieux (le mot est faible) sévit en débitant les pires conneries au nom d’une liberté d’expression qui, dans sa bouche, a un goût toujours un peu rance.

Dans la même veine, Yves Boisvert n’est pas surpris de ce qui arrive au maire Gendron. L’animal médiatique est en train d’être digéré par les médias… Il termine comme ceci sa chronique:

Notons pour finir que Stéphane Gendron a bien le droit de se foutre du barreau. Mais il n’a eu ni l’honneur de démissionner ni le courage d’aller se défendre.

Voilà à qui on a affaire.

L’animateur déchu s’est présenté au micro de Christiane Charette le lendemain de son congédiement sans le moindre regret. Il admet toutefois être un “tissu de contradictions” et un “pessimiste”. L’entrevue audio est ici sur le site de l’émission.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *