Les plombiers ne bricolent pas

Posted by J-P in Généralités | 2 Comments

 

Notre nouvel évier en acier inoxydable!

Les plombiers ne travaillent pas le bois.  Ils laissent ça aux menuisiers ou aux bricoleurs.  Voilà ce que j’ai appris dans l’affaire de notre évier de cuisine. 

Hélène voulait un bel évier en acier inoxydable pour remplacer l’évier blanc “salissant” de la cuisine.  Ce qui devait devenir la saga de l’évier a commencé à cet instant.  Nous avons acheté un évier chez Réno-Dépôt.  Le plombier essaie d’installer l’évier.  Il dit que le robinet ne sera pas solide parce que le trou découpé dans le comptoir est trop grand.  Rien ne pourra tenir solidement le robinet puisqu’il ne sera fixé que par le serrage sur l’évier de “stainless”.  Il travaille plusieurs minutes et finit par dire que ça ne fonctionnera pas et qu’il faudra se procurer un “évier de remplacement”.  Le “meter” des plombiers avance beaucoup plus vite que celui des taxis et Hélène paie le plombier.  Je pars de mon côté à la quincaillerie pour retourner l’évier.

Je retourne l’évier au magasin et l’expert en plomberie à cheveux blanc qui travaille là mentionne qu’il ne connait pas ce qu’est un évier de remplacement.  Ça m’en fait une belle jambe!  Je ne veux pas acheter un évier qui ne sera pas le bon une deuxième fois et je reviens à la maison.  Ensuite, nous téléphonons pour trouver le fameux évier dans un fournisseur de matériaux de plomberie.  Le fournisseur Main Matériaux de plomberie et chauffage Inc. à ville St-laurent sait de quoi on parle, enfin, et a un évier de remplacement.  Je me rend chez lui.  Avec une immense joie, je découvre une autre embûche car l’évier ne fera pas l’affaire.  Il est un peu trop grand, même s’il correspondait bien d’après notre conversation téléphonique.  Les images parlent plus que les mots et je suis fier de montrer la photo de notre chantier d’évier sur mon petit appareil photo.  A voir, on voit bien! 

Il faudrait avoir un comptoir plus profond et agrandir le trou du comptoir.  Le monsieur me recommande de ne pas nous lancer là-dedans.  Si on se trompe et que le trou est trop grand, alors là on n’en finira plus.  Aussi, le type ne comprend pas pourquoi le plombier n’a pas pu installer l’évier.  “Ça va tenir et ce sera solide.  Je ne comprend pas pourquoi le plombier n’aime pas ça.”  Je fini par acheter un évier équivalent à celui que j’avais acheté initialement.  Le problème est probablement lié au plombier, en fin de compte.

Je rappelle un autre plombier italien qui peut venir vendredi à la maison.  Une chance que nous sommes en vacances pour courir et recevoir ces experts en tuyaux.  Je n’ose pas penser aux tarifs exorbitants de fin de semaine.  Le jeune italien se pointe chez nous et installe l’évier.  Il ne s’arrête pas comme le premier plombier en disant qu’il y a un problème et j’en suis bien content parce que je veux le faire installer ce fichu évier.  Le robinet n’est effectivement pas très solide, mais tout tient.  Il me dit qu’il serait possible de fixer le robinet plus solidement en ajoutant un petit morceau de bois entre l’évier et le montant en plastique qui supporte le robinet.  Mais évidemment, c’est un plombier qui se garde bien de faire du bricolage.  En fait, j’imagine qu’à part les tuyaux, les plombiers sont plus doués comme financiers pour placer leur argent que comme bricoleurs.  Donc, vendredi soir nous avons un évier neuf avec une faiblesse au robinet.  L’histoire de l’évier ne finit malheureusement pas ici.  Nous allons devoir solidifier le robinet nous-mêmes.

Samedi matin est le grand jour de l’opération solidification du robinet.  Épaulé par mon épouse Hélène, mon experte ingénieure mécanique, je sors avec elle tout notre arsenal d’outils.  Nous débattons activement des façons de régler le problème.  Nous élaborons des plans.  Une bande de bois sur la largeur de l’évier?  Un morceau de bois entre le montant de plastique et l’évier pour ensuite ajouter un autre morceau de bois pour le fixer en dessous du comptoir?  La tentative est infructueuse, c’est trop épais pour la tige filetée.  Devrait-on prendre une tôle de métal plus mince que nous pourrions découper et fixer?  Nous essayons de bricoler notre support pendant plusieurs heures sans régler notre problème.  Le porche en avant devient notre atelier et la scie se fait aller pour concevoir différents supports en fer à cheval servant à entourer les tuyaux du robinet.  La belle journée de samedi avance et les heures passent.  Un peu pessimiste, je ne suis pas sûr que tout sera réglé aujourd’hui.

Pourtant, après plusieurs voyages à la quincaillerie, l’achat d’une scie sauteuse, d’équerres en métal, de mèches à perceuses et autres pièces, la solution a été trouvée par la fusion de nos idées, tard dans l’après-midi.  Je découpe un petit support en bois que je visse sur le bord du comptoir.  Je colle le support en plastique sur le bloc de bois avec de l’époxy.  Le problème dans ce bricolage est la position couchée sur le dos, sans espace pour manoeuvrer sous l’évier.  Un tout petit bloc, deux équerres et un peu d’époxy.  Je reconnecte les tuyaux, teste le montage et maintenant, le robinet ne branle plus, tout est fixe, la vie est belle. 

Au bout du compte, l’opération fut longue, mais nous sommes fiers d’avoir résolu le problème tout en améliorant nos talents de bricoleurs.  Puis maintenant, je sais aussi que les plombiers ne bricolent pas…  Voici la photo du résultat final.

2 Responses to Les plombiers ne bricolent pas

  1. Suzanne Lavoie says:

    Chers ingénieurs très ingénieux,
    Félicitations à vous deux pour cette réussite de patience, de courage et de ”génie”!
    La plupart des gens, même ingénieurs, auraient abandonné le défi…

    Je me souviens d’un fait que ma mère m’a déjà raconté: un soi-disant accordeur de piano s’est un jour présenté comme tel et a entrepris de raccorder le piano chez sa soeur Eglantine. Après avoir tout ”démonté” ce piano, il est sorti de la pièce sans faire de bruit et ma tante a été quitte pour retrouver son piano en pièces quand elle est entrée dans le salon…

    J.Pierre et Hélène, vous avez bien fait de rester près du 1er plombier…
    La saga aurait pu être pire!

    Félicitations encore une fois et j’ai hâte d’admirer votre trophée.

  2. J’adore tout travail perfectionné et créatif. Défi réussi. Merci pour ce partage.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *