Les hauteurs de Kamouraska et du Bic

Posted by J-P in Photographie, Voyage | 3 Comments


Cet homme intrépide, qui n’a pas peur des hauteurs, peint l’église Saint-André de Kamouraska. Il parait que c’est le spécialiste en peinture d’églises au Québec.

Je suis arrivé tôt en après-midi à Rivière-du-Loup alors j’en ai profité pour faire un saut d’une centaine de kilomètres vers le nord pour aller voir le fameux parc national du Bic. Le relief du paysage qui joue avec le fleuve selon les marées est fascinant. J’ai poussé l’audace en me hissant sur un promontoire du Cap à l’Orignal. Il ventait fort et il fallait gérer tout mon matériel de photo sur ce point de vue élevé. Il aurait été fâcheux de laisser tomber de l’équipement coûteux dans les parois rocheuses. J’ai fait rapidement des prises de vue pour réaliser un panorama, sans m’éterniser dans ces falaises escarpées, car je devais ne pas me faire prendre par la marée haute sur le chemin du retour… En attendant de créer la vue panoramique, voici une image en plongée de mon point de vue en hauteur. Vous voyez le chemin que j’ai pris pour accéder au site au bas de l’image. Il fallait y aller, lentement, lentement et prendre son temps…

Puis, une image assez traditionnelle du Bic comme j’étais sur place, pourquoi pas?

Enfin, de la mousse haute en couleurs sur des roches au parc du Bic.

3 Responses to Les hauteurs de Kamouraska et du Bic

  1. Suzanne Lavoie says:

    Félicitations pour ton escapade et escalade dans le Parc du Bic! La vue prise du Cap de l’Orignal est ”breath taking” i.e. à couper le souffle…
    Ta 2e photo me rappelle cette merveille de la nature que j’avais beaucoup appréciée lors d’une visite avec Martine, il y a quelques années. Ma tentative de photo à ce moment n’arrive pas avec le succès de la tienne…

    Ta 3e photo: une aquarelle haute en couleurs! Ton oeil d’artiste a perçu cette beauté qui m’aurait sûrement échappé…Bravo!

    Le clocher (1865) de l’église de Kamouraska brillera encore plus avec sa peinture rafraîchie. Belle photo d’archives avec la silhouette du peintre spécialiste en peinture d’église au Québec!

  2. antonine paquin says:

    Trois photos magnifiques qui nous ramènent à un séjour au Bic. Mais la troisième est une oeuvre qui nous a particulièrement charmée. J’aimerais pouvoir l’accrocher chez moi et louer Dieu chaque jour pour avoir donné de tels yeux à notre artiste Jean-Pierre.

    Félicitations

    Claude et Antonine

  3. Pingback: Sur la piste de J-P » Le Cap à l’Orignal au parc du Bic

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *