Les fossoyeurs d’Huntingdon

Posted by J-P in Photographie | 2 Comments

Je passais par Huntingdon un bon matin. À l’entrée du village, le long de la route Francois Cleyn, un vieux cimetière protestant a attiré mon attention. De grands arbres bordaient élégamment l’allée centrale. Il n’y avait personne dans le cimetière à part deux hommes âgés dont l’un d’eux, pelle en main, s’affairait à creuser un trou. Je croyais presque assister à une scène d’un vieux film d’épouvante où l’on creusait encore à la main dans un cimetière. ll ne manquait que d’être en pleine nuit et dans un épais brouillard pour compléter le tableau lugubre. Mais non, nous étions en plein jour, le Soleil irradiait le paysage vert, les magnifiques grands arbres et les monuments funéraires. Les oiseaux gazouillaient dans la fraicheur du matin.

– “Where are you from young man?
– Montreal.
– You know this cemetery is here since the early 1880’s.
– Really? How neat!
– This hole we’re digging now won’t be for a coffin. It’s small because it will be only for ashes. You know, dust.
– Well, at least you’re working, leur ai-je lancé. There’s a lockout in the Cimetière Côte-des-Neiges in Montreal. Have you heard about it?
– Oh yeah. We read about it in the paper everyday.”

Je leur ai demandé de les prendre en photo. Les deux vieux fossoyeurs du cimetière d’Huntingdon m’ont dit qu’il n’était pas question de les photographier en creusant le trou. Mais ils ont accepté de poser pour moi près d’un autre monument.

“Have a nice day. Come back whenever you like.” Ils sont hospitaliers ces fossoyeurs.

2 Responses to Les fossoyeurs d’Huntingdon

  1. Et bien, quelle belle surprise cet après-midi ! Je viens de découvrir votre Blog et ce magnifique sujet sur le cimetière protestant de notre Ville. Vous avez rencontré M. McGuaig et M. Rankin. J’aime bien ces deux personnes. Mon terrain est situé dans l’allée centrale, à gauche. Mon fils a été enterré le 17 juin 2000. J’y serai aussi, de même que ma femme. C’est une pierre tombale en marbre blanc avec une croix. Il est vrai que le cimetière protestant est d’une grande beauté. On y a tourné un film l’an dernier intitulé “Le fossoyeur”. L’été, ce cimetière respire la grandeur par ses arbres majestueux. Il y a aussi la section militaire du cimetière qui est très belle. Les plus vieilles pierres tombales font été de personnes nées en Écosse, en Angleterre et en Irlande. Certaines dates remontent jusqu’à la fin des années 1700 (dates de naissance). Je suis en train de monter un projet sur le Web où chaque pierre sera classifiée et annotée avec photo et texte. Je vous tiendrai au courant du résultat. La prochaine fois que vous passez à Huntingdon, venez prendre un café à la Mairie.

    Stéphane Gendron
    Maire – Ville de Huntingdon
    Le 17 janvier 2008

  2. Ah, je viens de me rendre compte que vous êtes JP des photo-bulles. Je ne voudrais pas passer pour un fou avec mon histoire de café. On a pris un café ensemble la semaine dernière. Désolé pour la confusion, j’ai reçu votre site via une revue de presse électronique sur Google. Alors, on garde le contact ! Stéphane

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *