Inefficacité de la Ville de Montréal – le trou prise 1

Posted by J-P in Généralités | 4 Comments

trou
Notre paysage urbain depuis un an: le cône orange.

Si vous voulez un exemple de l’inefficacité de la ville de Montréal et de la gestion des infrastructures publiques, en voici un bon. Tout près de chez moi, au coin de la rue André-Jobin et Gouin, il y a une crevasse de 14 pouces de hauteur près d’un puisard à la jonction de la rue et du trottoir. Le gazon pousse allègrement sur le pavé. Il y a assez d’espace pour qu’un objet OU UN PETIT ÊTRE VIVANT puisse tomber dans la conduite d’égout. Le trou a fêté son premier anniversaire depuis quelques temps puisqu’il est là DEPUIS PLUS D’UN AN. Le soldat orange a survécu aux montagnes de neige cet hiver et les employés de la ville l’ont gentiment replacé au printemps après le déneigement…

La hauteur du trou: 14 pouces.
trouhauteur trougrand

J’ai avisé la ville dernièrement qu’il serait important de régler le problème. Ce merveilleux cône en plastique aura bientôt son adresse civique si la situation perdure. Je vais prendre des photos régulièrement du trou et de son soldat. Premièrement, ils ne se sentiront pas trop seuls, puis on verra à quoi ils ressembleront avec le temps.

En fait, en laissant l’ironie de côté, il serait grand temps que la ville y voit. Je prends les paris ici. Est-ce que le trou va passer son deuxième hiver?

troudessus

Mise à jour: Je propse de déguiser le cône, lui mettre une pancarte, lui coller les numéros d’une adresse juste au-dessus de Montréal, Ahuntsic-Cartierville, il y a beaucoup de place. Un petit toit? Une boîte de carton pour ramasser des sous en mendiant? Avez-vous d’autres idées?

4 Responses to Inefficacité de la Ville de Montréal – le trou prise 1

  1. Langevin, Gilles says:

    Excellente idée que de monter, pour la ville, des rapports réguliers sur “le trou”. Tu pourrais éventuellement réunir ces photos dans un beau coffret en forme de cône. Il faudrait préciser que le cône n’est pas une statue ou un monument dont on devrait se contenter en banlieue, faute de locaux de luxe comme ceux dont Montréal vient de doter ses hauts fonctionnaires.

  2. simon says:

    faut vraiment avoir rien à faire, UNE VIE MOCHE MOCHE MOCHE, pour se plaindre de telles futilités, et publier ça sur le web, avec commentaires et photos.

    • J-P says:

      Pas des futilités mon cher ami car l’entretien de nos routes est une affaire sérieuse et la sécurité de nos enfants aussi. Ce qui est moche est de prendre le temps de lire des choses qui ne t’intéressent pas.

  3. simon says:

    et le projet d’en faire des pancartes, un montage, etc, sors un peu, OMG, get a life!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *