Il faut dépenser plus à Radio-Canada

Tagged | 2 Comments

On rapporte les grosses dépenses de voyages, de restaurant et d’hôtel de l’ancien président de Radio-Canada, M. Rabinovitch, dans cet article de La Presse. Des centaines de milliers de dollars et des repas somptueux pour faire avancer notre société d’État. Il n’y a rien de trop beau pour notre classe ouvrière.

Moi je pense comme les gens de Radio-Canada qu’ils auraient dû dépenser encore plus de notre argent. Plusieurs millions, allez-y nous sommes riches au Canada. Lâchez-vous lousse mes amis! Cette phrase est trop belle, il faut que je l’insère ici:

Selon Radio-Canada, ces dépenses sont entièrement justifiées. «Nous trouvons que c’est non seulement justifiable, mais approprié», a déclaré le vice-président Communications, William Chambers.

«Il n’a pas gaspillé de l’argent des contribuables, au contraire. Il a été très conscient de l’argent que l’on dépensait. Et honnêtement, si on avait eu la capacité de voyager davantage, de rencontrer plus de monde, de se déplacer dans nos stations encore plus, on l’aurait fait.»

Je n’ai qu’une chose à leur dire: FÉLICITATIONS, CONTINUEZ COMME ÇA!

De plus, félicitations à Radio-Canada de livrer courtoisement le rapport à La Presse dans un boîte à chaussures. Décidément les gens de Radio-Canada, vous avez beaucoup de classe!

C’est la première fois que toutes ces informations sont rendues publiques au sujet de M. Rabinovitch. La société d’État, qui est assujettie à cette loi depuis quelques mois à peine, a demandé 700$ pour quelque 800 pages de documents sur les dépenses de son ancien dirigeant. Elle les a fait parvenir à La Presse six mois après la demande initiale, dans une boîte usagée de chaussures de sport.

2 Responses to Il faut dépenser plus à Radio-Canada

  1. Langevin, Gilles says:

    On n’a pas le scandale facile à Radio-Canada: René Homier-Roy, que j’apprécie par ailleurs, nous disait, ce matin, qu’il ne fallait pas s’a«ttendre à ce que Rabinovich, patron de notre Radio d’État, aille loger dans un motel ou manger chez Pizza Hut. Quant à la boîte à chaussures, elle venait probablement de Holt Renfrew. On a de la classe!

  2. Suzanne Lavoie says:

    Gens de Sa Majesté RADIO-CANADA, Vous avez ”beaucoup de classe”, mais peu de conscience personnelle et aucun souci du bien commun.

    Ces dépenses exorbitantes sont honteuses et provocantes! Se payer un luxe de la sorte aux dépens des fonds publics tient à une voracité et à une vanité de grand vautour insatiable … En surplus: reçus manquants et approbation de notre grande SOCIETE d’ETAT! Dans quel monde vivons-nous?

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *