Dehors, Mme Thibault

Leave a comment

Harper a décidé que le petit jeu du gouverneur-lieutenant du Québec, Mme Thibault, avait assez duré. Elle devait terminer son mandat en mai 2006, mais Harper avait d’autres chats à fouetter à l’époque. Cependant Harper, qui est sensible à l’utilisation responsable des fonds publics, a annoncé que la fête avait été assez longue et il se prépare à remercier Mme Thibault dans les prochaines semaines, suite aux élections provinciales. Son règne tire à sa fin.

On apprend dans l’affaire des dépenses excessives de cette représentante “ornementale” de l’État que la gouverneure a le don d’ubiquité, soit de se trouver dans plusieurs lieux en même temps. Ainsi, il y a des réclamations pour trois soupers au restaurant en des lieux différents faites au nom de la gouverneur.

De toute évidence, les dépenses excessives de Mme Thibault ont irrité au plus haut point le premier ministre Stephen Harper, d’autant plus que son gouvernement tente, depuis qu’il est au pouvoir, de gérer méticuleusement les deniers publics.

Toutefois, le premier ministre a informé Mme Thibault que son mandat prendrait fin sous peu avant que la controverse entourant ses allocations de dépenses n’éclate au grand jour, selon des informations obtenues hier.


Par exemple, des reçus de carte de crédit auraient été soumis pour les 21 et 23 février 2000 pour deux restaurants, l’un dans les Laurentides et l’autre à Sainte-Foy. Mais Mme Thibault était au Mont-Sainte-Anne du 21 au 23 février durant cette même période, ont affirmé des fonctionnaires de Patrimoine Canada dans des documents internes.

Le lieutenant-gouverneur aurait aussi dépensé 59 000 $ pour une « garden-party », un peu plus de 1000 $ pour une excursion de pêche à Montebello et 292,11 $ pour trois jours de ski au Mont- Sainte-Anne. Une fête de Noël aurait coûté 30 000 $. En outre, elle se serait fait rembourser des factures de chambre d’hôtel occupées par des membres de sa famille.

Mme Thibault reçoit 858 000 $ par an de Québec, somme pour laquelle elle n’a pas de comptes à rendre. Ottawa lui remet 147 000 $. Depuis 2004, elle doit fournir un rapport de ses dépenses. Auparavant, elle n’était tenue qu’à remettre ses factures au gouvernement fédéral, sans être limitée par ce plafond.

Madame se graisse la patte depuis un certain temps et franchement, c’est dégueulasse! S’il y en a une qui mérite de se faire foutre à la porte c’est bien cette madame. En passant, je vous dis que dans le système privé, premìèrement ce poste ornemental et inutile n’aurait jamais été créé. Deuzio, cela fait des lunes et des lunes que Mme Thibault aurait été mise à la porte pour ses belles oeuvres, le cul sur une pelle! Des “garden-party” à $60,000, on repassera…

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *