Si le jeune Adolf Hitler mendiant n’avait pas survécu

Posted by J-P in Lecture | 1 Comment

Folco - Hitler
Roman de Michel Folco sur la jeunesse d’Hitler

Le jeune Hitler n’a jamais voulu faire ses études. Il dépensait l’argent de ses parents, insouciant, sans travailler. Après les décès de son père puis de sa mère, seul au monde, il a erré à Vienne n’ayant pas d’argent pour manger et de toit pour dormir. Il en a fallu de peu que le jeune Hitler croupisse et soit effacé de la surface de la terre voué à une existence médiocre. Pourtant, le jeune garçon finira plus tard par être le plus puissant chef d’état tortionnaire du vingtième siècle. Si la vie s’était chargée de mâter ce jeune mendiant, peut-être que les atrocités commises par ce bourreau quelques années plus tard n’auraient jamais existées. Je suis triste et quelque peu furieux en lisant le livre de Folco sur la jeunesse d’Hitler. Comment le mal potentiel si fragile aurait pu être éliminé si facilement par la sélection naturelle. Si seulement Hitler n’avait pas survécu à sa mendicité lorsqu’il était si vulnérable et pauvre! L’histoire n’aurait jamais été la même. Mais j’enrage car il n’en fut pas ainsi!

Je ne m’ennuie pas en lisant le dernier livre de Michel Folco portant sur la jeunesse d’Adolf Hitler. Le roman basé sur des faits connus, La jeunesse mélancolique et très désabusée d’Adolf Hitler est mon premier Folco. Il est fascinant à lire car on assiste à l’éclosion de ce que sera l’un des pires bourreaux de l’histoire moderne. Comment s’est forgé le caractère et les motivations du tristement célèbre Führer allemand? Comment un jeune garçon est-il devenu un monstre? Quels ont été les événements marquants de sa jeune vie qui l’ont poussé à devenir l’homme qui changea le cours de l’histoire mondiale? Ce sont de bonnes questions et le récit de Folco, qui tente de lever le voile sur ces réponses, est loin d’être banal.

Évidemment, Folco ne donne pas toutes les réponses puisque personne ne les connait assurément à par lui et Dieu. Par contre, il fait un très bon exercice que peu d’auteurs ont accompli jusqu’à présent. Le récit fouillé et bien documenté nous mène sur une piste très plausible de ce qui a pu se passer dans la jeunesse d’Hitler. C’est un peu comme lorsqu’on voit le film sur le naufrage du Titanic. Nous connaissons tous la fin de l’histoire. Mais il est palpitant de suivre le déroulement de la tragédie car nous savons que l’histoire va aboutir à quelque chose de très important. On se pose tous la question pour essayer de comprendre: comment s’est déroulée cette histoire-là?

Voici des petites planètes ou projections stéréographiques provenant de photographies panoramiques 360 degrés. (Photographies: Jean-Pierre Lavoie)

One Response to Si le jeune Adolf Hitler mendiant n’avait pas survécu

  1. Suzanne Lavoie says:

    Tes commentaires sur ce volume de la ”JEUNESSE D’HITLER” semblent nous aider à comprendre comment s’est déroulée cette ”histoire-là”. Il est toujours intéressant de savoir la cause des choses…

    J’aime beaucoup tes ”PETITES PLANETES”!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *