An Inconvenient Truth, le film de Al Gore

Posted by J-P in Films, Science | Tagged | 1 Comment

 

Voici la bande-annonce du film d’Al Gore, “An Inconvenient Truth”.  C’est un cri d’alarme sur ce que nous sommes en train de faire à notre planète dans ce qu’il y a de plus choquant.  Contrairement au Code Da Vinci, nous ne nageons pas ici dans la fiction, mais dans la pure RÉALITÉ.  Al Gore a présenté son film à Cannes et j’espère que ça ouvrira les yeux et éveillera les consciences.  Je n’ai pas encore vu le film, mais je compte bien le faire.

J’ai récemment découvert la façon d’intégrer des videos de Google Video sur mon blogue grâce au plug-in Extreme Video Plug-In 2.3 Beta.  Merci aussi à l’entrepreneur et au pionnier du blog et podcast en français, Loic Le Meur, pour l’idée d’intégrer du contenu video.  C’est vraiment du beau travail!  Allez visionner le video ci-bas en cliquant sur la petite flèche Play (deux fois plutôt qu’une si la video ne démarre pas).

Mise à jour: un article intéressant sur Cyberpresse présente le combat que mène Al Gore depuis plus de 30 ans.  Le reportage nous éclaire sur la situation inquiétante, lorsqu’on réalise qu’il y aurait seulement une dizaine d’années d’ici le point de non retour, si on ne fait rien.  Pas un joli héritage à léguer à nos enfants.  Alexandre Sirois décrit aussi les visions opposées entre Bush et Gore relativement à l’enjeu de l’environnement.  Voici un extrait:

Le vent serait toutefois en train de tourner. Les Américains, dit-il, font moins la sourde oreille depuis les ravages de l’ouragan Katrina.

«Beaucoup de gens ont alors commencé à s’inquiéter du réchauffement de la planète. À y jeter un regard neuf et à en venir à la conclusion que nous avons vraiment besoin de faire quelque chose», explique l’ancien vice-président.

Il espère que son documentaire – «possiblement le film le plus important de l’année», selon le New Yorker – aura aussi un impact sur l’opinion publique.

«Comme le dit le titre de mon film, même si c’est une vérité qui dérange, c’est la vérité, ajoute-t-il. Et la seule manière de trouver une solution est d’accepter que c’est la vérité.»

Ce que refuse encore de faire son ancien rival. En s’obstinant à mettre en doute la menace des gaz à effet de serre, Bush a déjà fait «beaucoup de dégâts», dit Gore.

Et il a une bonne idée de la raison pour laquelle le président ne croit pas à ce péril. À la source de ce déni se trouverait le même trait de caractère qui l’a poussé à croire à la présence d’armes de destruction massive en Irak.

«Il semble enclin à créer sa propre réalité s’il n’aime pas celle qui est partagée par les autres, dit Gore. C’est pourquoi nous sommes aujourd’hui en Irak. Et il semble faire la même chose avec le réchauffement de la planète.»

Enfin, voici une longue entrevue vidéo avec Al Gore:

One Response to An Inconvenient Truth, le film de Al Gore

  1. Suzanne Lavoie says:

    C’est là un phénomène très troublant qui devrait nous préoccuper…!
    Merci pour cette réflexion!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *