Duel titanesque sur l’échiquier

Posted by J-P in Généralités | Tagged | Leave a comment


Matthias Feist l’opérateur de Deep Fritz, Vladmir Kramnik l’opérateur d’un cerveau humain…

Un duel de titans se déroule actuellement à Bonn en Allemagne dans le prestigieux Art and Exhibition Hall de la ville. Le champion mondial d’échecs Vladimir Kramnik affronte le logiciel Deep Fritz dans un série de six parties du 25 novembre au 5 décembre. Avant que la puissance des ordinateurs ne finisse par surpasser l’esprit des joueurs humains, c’est peut-être la dernière chance que l’homme a de vaincre la machine. Si Kramnik gagne le combat il empochera un million de dollars…

La deuxième partie avait lieu aujourd’hui et s’est terminée au 35ième coup. Kramnik, qui menait les noirs, a bien joué en acceptant le Gambit de la dame, mais a fait l’erreur de replier sa reine sans voir qu’il allait se faire mettre échec et mat au prochain coup! L’ordinateur l’a alors achevé sans pitié… Le champion a fait une terrible gaffe, une bourde dont l’envergure n’a presque jamais été atteinte à ce niveau de jeu, et a perdu comme un débutant. Snif, snif. Oh dear, oh dear, oh dear. L’humain peut faire des gaffes atroces, mais pas l’ordinateur qui n’aurait pas ignoré de calculer une bêtise si évidente.

Voici le reportage de cette deuxième partie fatidique que vous pouvez visualiser sur votre écran ici.

Courage Kramnik, le match est encore loin d’être fini! Je compte sur toi pour ne pas lancer la serviette, te sortir du gouffre et battre la machine. Go Vladimir, Go! Je serai derrière toi pour les quatre dernières parties d’ici le 5 décembre.

Deep Fritz 10 – Kramnik,V (2750) [D10]
Man vs Machine Bonn, Germany (2), 27.11.2006
1.d4 d5 2.c4 dxc4 3.e4 b5 4.a4 c6 5.Nc3 b4 6.Na2 Nf6 7.e5 Nd5 8.Bxc4 e6 9.Nf3 a5 10.Bg5 Qb6 11.Nc1 Ba6 12.Qe2 h6 13.Be3 Bxc4 14.Qxc4 Nd7 15.Nb3 Be7 16.Rc1 0-0 17.0-0 Rfc8 18.Qe2 c5 19.Nfd2 Qc6 20.Qh5 Qxa4 21.Nxc5 Nxc5 22.dxc5 Nxe3 23.fxe3 Bxc5 24.Qxf7+ Kh8 25.Qf3 Rf8 26.Qe4 Qd7 27.Nb3 Bb6 28.Rfd1 Qf7 29.Rf1 Qa7 30.Rxf8+ Rxf8 31.Nd4 a4 32.Nxe6 Bxe3+ 33.Kh1 Bxc1 34.Nxf8. Now 34…Kg8 35.Ng6 Bxb2 36.Qd5+ Kh7 37.Nf8+ Kh8 38.Ng6+ is the forced draw. But Kramnik played 34…Qe3??


L’erreur de l’humain Kramnick: le repli de sa reine en e3. Au prochain coup, l’ordinateur déploie sa reine blanche en h7 et c’est fini…

35.Qh7# 1-0.

Kramnik played the move 34…Qe3 calmly, stood up, picked up his cup and was about to leave the stage to go to his rest room. At least one audio commentator also noticed nothing, while Fritz operator Mathias Feist kept glancing from the board to the screen and back, hardly able to believe that he had input the correct move. Fritz was displaying mate in one, and when Mathias executed it on the board Kramnik briefly grasped his forehead, took a seat to sign the score sheet and left for the press conference, which he dutifully attended.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *