Trésors bruxellois

Posted by J-P in Photographie, Voyage | 3 Comments


Photographies: Jean-Pierre Lavoie

Allons-y avec d’autres incontournables belges. Le chocolat est partout. Je n’abuse pas puisque je n’ai goûté qu’à un petit morceau de chocolat en dégustation dans un magasin. Je réserve mes achats pour plus tard cette semaine. Par contre, je compense en prenant des photos de chocolats sous toutes les formes et dans toutes les présentations. Les vitrines nous les montrent comme si c’était des bijoux. On pense voir des bijouteries, mais non ce sont des chocolateries avec leurs emballages et leurs présentoirs sophistiqués qui scintillent comme s’ils étaient en or ou en argent massif.

C’est la même chose pour la dentelle, si je faisais un achat ce sera plus tard cette semaine. Et puis si ma mission n’était pas fructueuse et que je ne pouvais rapporter des dentelles, je vais me rattraper en rapportant des photos de dentelle. Si vous bavez devant les dentelles comme quelques personnalités féminines de ma connaissance (elles vont se reconnaitre), il faut aller aux Galeries Royales St-Hubert un peu au nord de la Grand-Place. Le chic, le chocolat, les vitrines de dentelles, les statues des murs qui nous regardent de haut c’est le cas de le dire, le tout sous un long corridor en-dessous d’une verrière. Ayoye! C’est presque gênant juste d’y passer! Pour rendre justice à l’endroit il faut une vision panoramique bien collé sur une vitrine de dentelles, mais voici tout de même quelques photos.

La bière belge est étonnante pour en revenir à ces douceurs plus masculines. Quoique des vieilles allemandes à cannes et à cheveux blancs commandent de grands pichets de bières bien installées le soir sur la Grand-Place devant l’hôtel de ville. Aux framboises svp. Ma préférée jusqu’à maintenant, la Mort Subite aux framboises. Un goût fruité qui désaltère franchement. Puis il y a un petit verre de 25 cl de Kriek aux cerises qui est pas mal non plus pour accompagner un sandwich au saumon fumé ou des pâtes au pesto le midi. Je vais goûter à la bière blonde Hoggarten et vous en reparlerai un de ces quatre.


La Grand-Place

Les personnages de bandes dessinées tout en couleurs m’attendaient sur les façades des murs bruxellois. J’ai rencontré Lucky Luke, Astérix et Obélix, Bobette, le Scorpion, Broussaille, Ric Hochet, Cori le Moussaillon, Victor Sackville, Billy the Cat, Cubitus, Blake et Mortimer et les rêves de Nic. Je me garde d’autres rencontres pour plus tard avec les Boule et Bill, Quick et Flupke, Isabelle, L’Archange et un autre incontournable belge, le plus grand, le seul et unique: Tintin. Il faudrait que je revienne un jour, la statue de Gaston Lagaffe est en rénovation.

La promenade d’aujourd’hui fut aussi historique et avec son lot d’églises célèbres. J’ai photographié la cathédrale Saint-Michel-et-Sainte-Gudule de l’intérieur et de l’extérieur, un monument magnifique. À l’extérieur, les édifices en construction entourent la cathédrale. La construction est partout. Dans quelle mines d’or sont passées les entreprises belges? Les édifices en verre et en acier poussent de partout. J’ai renoncé à compter les grues de construction. En tout cas, Bruxelles est loin d’être Détroit pour avoir vu les deux dans la même année. Une photo:


Il y a deux grues dans cette photo?

Puis j’ai visité la Place des Martyrs, avec ses alcôves sous terre et son monument principal. Les Halles Saint-Géry au milieu de petits bistros et de leurs terrasses.

Ensuite un petit bijou d’église, Notre-Dame du Finistère avec ses boiseries en bois foncé et ses tableaux qui lui donne une allure de musée. Il se passe quelque chose en entrant dans cette église, on sait qu’on entre dans un joyau à la puissance au carré. La dernière fois où j’ai eu cette impression est lorsque je suis entré dans la chapelle de la Mère-Mallet de Québec. Un mot résume tout: Wow! Tout est dit.

Une autre église belle de l’extérieur: St-Jean-Baptiste-au-Béguinage. Par contre, on ne peut y entrer. Ce soir, le spectacle sons et lumières sur la Grand-Place. Demain, on laisse faire le tourisme. Je suis d’abord ici pour travailler alors que le boulot commence pour vrai! Tatam, tatam, au boulot!

3 Responses to Trésors bruxellois

  1. Langevin, Gilles says:

    Tu nous gâtes vraiment avec tes “Trésors bruxellois”. L’abondance et la variété de tes
    photos nous promènent dans la ville comme si nous y étions avec toi. On devine ce que seront les vues panoramiques|
    Nous avons au Québec des vues et des scènes moins attirantes: artistes qui meurent,
    ex-gouverneur-générale qui fera face à des accusations au criminel, campagne électorale municipale très agressive…
    Bruxelles et Bruges t’apporteront plus d’agrément.

  2. Lavoie Suzanne says:

    Nous voyageons avec toi. Merci pour tous ces plaisirs! La seule vision des chocolats me fait saliver (tu me connais…) Et les dentelles, j’en ”bave” comme tu le dis. Cependant je ne te recommande pas de faire tes achats à ces Galleries Royales Saint-Hubert, lieu de shopping le plus élégant de la ville. Les prix y sont très costauds.
    La 1ère fois où j’ai vu cette fameuse Grande Place, en 1958 en compagnie de mes parents, nous étions en extase devant l’hotel de ville et toutes ces élégantes maisons de corporations. L’illumination du soir nous envoûtait.
    Quels souvenirs!

  3. Tante Yolande says:

    Que tu es chanceux de faire un aussi beau voyage.
    Toute mon amitié.
    Yolande

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *