Derrière et devant la caméra

Posted by J-P in Photographie, Voyage | 2 Comments


Jean-Pierre aux chutes de Ste-Ursule en Mauricie

Il est rare que je me fasse prendre en photo. Alors là c’est encore plus rare de m’apercevoir lorsque je fais moi-même de la photo. En y réfléchissant, j’ai toujours eu beaucoup plus d’attrait à être derrière la caméra que devant. Ceci date de ma petite et tendre enfance. Maman raconte souvent qu’il parait que lorsque j’avais trois ans, j’ai eu la brillante idée de cacher mes beaux souliers de petit monsieur pour ne pas aller chez le photographe…

Pourtant, je dois bien à l’occasion passer par là moi aussi et me faire “figer” pour la postérité!  Il est temps que je passe au cash !

Je me reprends donc ici puisque mon épouse s’est chargée de photographier le photographe en action alors que nous étions en Mauricie. Les clics, clics ne venaient pas que de mon appareil. À croire qu’elle se découvre un goût pour la photo elle aussi. En tout cas, Hélène, tu cadres bien tes images.

Voici maintenant le tour de l’arroseur arrosé, pardons, du photographe photographié. Je me montre la binette en surdose dans ce billet pour le bien de la cause, pour mes proches et pour ma famille, puis, allons donc, un petit peu pour la photographie aussi. Avec toutes ces photos de moi, je devrais être bon pour un bout de temps, comme on dit, sans trop me faire achaler et sans sentir le besoin de m’afficher de nouveau… Allez, Go, on tapisse les murs avec JP!

Sur le trottoir de bois du Baluchon, St-Paulin
Sur le trottoir du Baluchon à St-Paulin

Jean-Pierre aux chutes de Ste-Ursule
Sur la petite passerelle surplombant la rivière Maskinongé à Ste-Ursule

 Ste-Ursule

Puis, un coup parti, pourquoi pas une de mes dernières photos de célibataire le jour de mon mariage? Pour une fois que je me suis “grimmé”, il faut en profiter…

2 Responses to Derrière et devant la caméra

  1. Suzanne Lavoie says:

    Merci Hélène pour le ”coming out”si magnifiquement réussi de notre J.Pierre, dans un décor si merveilleux!  Il faut dire que les sujets étaient de choix…  Quel plaisir tu nous procures en dérobant l’allure épanouie de l’artiste devant cette nature enchanteresse de la Mauricie.  De plus ton cher époux doit se réjouir de tes talents de photographe…

    A la vue de ces photos, Jean-Pierre, je me remémore une pensée que ton oncle Gilles m’avait écrite, il y a bien longtemps: “Conserve toujours ton enthousiasme juvénile devant le spectacle des choses et de la vie!”  Tu réalises très bien celà et ton père serait du même avis…  Voir ses enfants heureux est une grande joie des parents; tu réaliseras celà bientôt…

    L’apothéose de votre courrier: le marié détendu et grimmé! Et le bonheur semble continuer!

  2. Gilles Langevin says:

    Cher Jean-Pierre, Comme on regretterait de ne pas avoir de photo de cet aimable géant, en sa jeune maturité! La postérité ne con-
    naîtrait pas ce colosse doux et fort, au sourire rayonnant et inspirant. Que de gens ne pourraient envier les parents, l’épouse et les enfants d’un si engageant monsieur! Un de ses oncles, en tout cas, est fier comme un coq de ce neveu, manifestement aussi talentueux devant la caméra que derrière l’appareil. Tous mes voeux l’accompagnent, en cette veille de sa carrière de papa. Quel modèle ils seront, lui et son Hélène!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *