Coup de maître de Stephen Harper

1 Comment

Depuis le discours du Trône d’hier, il souffle un vent d’admiration générale envers notre nouveau Premier Ministre fédéral.  Le bref discours de 12 pages, tout à fait non conventionnel, est un coup de maître qui surprend le monde politique.  Il brille par sa simplicité en énumérant les cinq objectifs du gouvernement.  Directly to the Point!  De plus, Harper a trouvé le tour de mentionner une seule province, le Québec, pour lequel il réserve une « place unique dans un Canada uni ».  Brillant!

Le moins que l’on puisse dire c’est que Stephen Harper a réussi à obtenir l’unanimité suite à ce discours.  Il se révèle une fois de plus comme étant une vraie bête politique en agissant avec ruse et sang froid.  Même les partis de l’opposition n’ont pas prise pour le déstabiliser et ne peuvent « qu’acquiescer » en se préparant à soutenir la démarche des conservateurs.  Ainsi, ses détracteurs se font rares et discrets.  (Lire l’article de Chantal Hébert dans le Toronto Star)

Autre coup de génie de Harper : il nomme un libéral comme président de la chambre des communes, ce qui enlève un député aux libéraux et garde son clan intact.

Il est rafraîchissant et très encourageant pour l’avenir du pays de voir un leader politique diriger son gouvernement avec la finesse de M. Harper, comme le démontre ce compte rendu sur la  réaction des libéraux provinciaux de M. Charest.  Nous avions bien besoin d’un chef près à gouverner, qui va droit au but et qui ne s’égare pas en chemin.  S’il livrait la marchandise dans les prochains mois, il sera probablement réélu dans 2 ans.

Jusqu’à maintenant, c’est donc un sans faute pour le Premier Ministre qui manifeste un bon doigté politique.   Pour leur part, les libéraux vont se choisir un nouveau chef en décembre, puis celui-ci devra s’acclimater pendant un autre 6 mois avant de pouvoir menacer sérieusement les conservateurs.

En fait, actuellement la seule épine au talon de Harper est son problème de « look » ou bedaine qu’il nous a exhibée durant son voyage surprise en Afghanistan.  Ça semble futile, mais des analystes prétendent que ce n’est pas si anodin que cela quant à raffermir la confiance des gens envers notre Premier Ministre.  Voir à ce sujet cet article de La Presse

Voyons M. Harper, il serait bon de faire un peu plus d’effort physique et de surveiller les cocktails et les soupers au restaurant…  En plus de faire suivre une cure à votre gouvernement, que diriez-vous de suivre un régime minceur? 

One Response to Coup de maître de Stephen Harper

  1. Suzanne Lavoie says:

    Excellent discours de Harper! Cependant, il en met un peu trop quand il pense que le Québec sera entendu à l’Unesco en matière de culture et d’éducation…Il veut trop faire plaisir aux Québécois! Ce rôle historique ne sera selon moi, jamais réalisé.
    Bravo pour sa volonté d’améliorer les moeurs politiques et aussi son désir de diminuer notre fardeau fiscal. J’approuve également ses mesures concernant la criminalité.
    Je suis cependant en désaccord avec lui, en ce qui concerne sa politique vis-à vie l’Afghanistan.

    Merci J.P. pour me mettre au courant de tout ce qui s’est passé ici, durant mon séjour en Floride!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *