C’est le maire Gérald Tremblay qui devrait quitter!

Tagged | 1 Comment

… et non pas Charles Lapointe.

Le maire de Montréal Gérald Tremblay peut aller se faire cuire une toast. Sa basse tentative de réclamer la tête du président-directeur général de Tourisme Montréal, Charles Lapointe, parce que celui-ci a oser dire, à juste titre, que la Ville de Montréal est en mauvais état et laide est tout simplement révoltante.

Voici quelques extraits de l’allocution intitulée Grandeurs et misères du tourisme montréalais de M. Lapointe qui ont déplu à Monsieur le maire (format PDF). Quelques extraits:

Est-il normal qu’il manque un arbre sur deux sur la rue Peel dans les trous prévus à cet effet!? Comment se fait-il que nos espaces pour les arbres, comme vous l’avez vu dans la vidéo tout à l’heure, servent davantage de poubelle à ciel ouvert qu’à héberger des arbres. Quand on voit le soin que Toronto, New York, Washington, boston et autres villes mettent à s’occuper de leurs arbres ? Je me demande si Simon Anholt n’avait pas raison et que nous avons une vision tiers-mondistes de notre ville …

Pourquoi y a-t-il tant d’ampoules brulées dans les lampadaires de la rue Sherbrooke ? Pourquoi ne remplace-t-on pas les tuiles de céramiques tombées dans le tunnel rue de la montagne donnant accès au centre-ville à partir de l’autoroute Ville-Marie ? Même situation dans le tunnel Louis-Hippolyte-Lafontaine.

Est-il normal que le seul square non-illuminé au temps des fêtes ait été le square Dorchester, situé au coeur de l’activité touristique montréalaise ? Pourquoi la ville ne rénoverait-elle pas le square Dorchester où il ne reste même plus de gazon en été ? On pourrait y installer les infrastructures nécessaires pour une patinoire au centre-ville et une fois rénové, qu’on en confie la gestion à destination centre-ville. Certes, il y a amélioration au niveau de la propreté, mais il faut faire beaucoup plus.

Pour une fois que nous avons un gestionnaire dans le monde municipal qui n’a pas peur de dire la vérité. Le maire préfère se cacher derrière une fausse façade. Si vous voulez toujours cacher la vérité monsieur Tremblay, vous ne réglerez jamais les problèmes. Tout le monde voit que Montréal n’est pas une ville propre, les touristes compris tel qu’ils le commentent partout. Pourquoi s’obstiner à le nier?

Ainsi, on apprend aujourd’hui que le conseil d’administration de la Ville de Montréal a désavoué ce matin la vile attaque de Gérald Tremblay. Monsieur le maire devra prendre acte de cette décision et se faire cuire un oeuf pour mettre sur sa toast.

En fait, je retournerais la menace du maire vers lui-même. Je propose de déloger le maire Tremblay qui se révèle être un parfait imbécile. Nous méritons mieux qu’un maire superficiel qui veut camoufler la vérité.

One Response to C’est le maire Gérald Tremblay qui devrait quitter!

  1. Suzanne Lavoie says:

    M. Lapointe a raison: notre ville est malprope! M.Tremblay a de quoi réfléchir…
    Attendons la suite.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *