Ballade photo à Reykjavik la capitale de l’Islande

Posted by J-P in PHOTOJPL.COM, Voyage | 3 Comments

Viking Village
Mon gîte à l’hôtel Viking Village à Hafnarfjordur, près de Reykjavik. (Toutes les photographies à droits réservés: Jean-Pierre Lavoie)

Au début de mon séjour en Islande cet été, j’ai passé une journée à découvrir Reykjavik la capitale islandaise. Le reste du temps fut consacré aux ateliers de photographie et au travail d’exploration de cette grande île aux phénomènes naturels étonnants. Je mentionne également au passage que j’ai publié un livre de photographie sur l’Islande et j’en parle à la fin de ce billet. Vous pouvez également voir la production de mon travail photographique en visites virtuelles interactives sur mon portfolio en ligne sur l’Islande.

J’avais donc un jour pour visiter Rekjavik et me mettre au diapason du pays. J’ai pris l’autobus de ville en face de mon gîte situé dans la petite ville côtière d’Hafnarfjordur en banlieue de la capitale pour quelques couronnes islandaises. Le coût de la vie est cher en Islande, l’autobus de ville fut une aubaine comparativement au reste. Selon un employé de l’hôtel le trajet en autobus vers Reykjavik le long de la côte durait une vingtaine de minutes. À bord de l’autobus mon allure de touriste à sac-à-dos demandant des informations en anglais au chauffeur a attiré l’attention d’un gentil monsieur aux cheveux blanc. La journée débutait bien et j’ai ainsi rencontré John, un islandais d’origine canadienne. Ce grand monsieur aux cheveux blancs et à la fière allure m’a raconté en anglais qu’il avait immigré en Islande il y a une cinquantaine d’années. Il était heureux de rencontrer un canadien comme moi qui découvrait son pays. J’ai appris aussi que ce sympathique John était depuis une trentaine d’années un guide d’exploration en Islande! Je savourais la chance que j’avais de rencontrer cet homme par hasard en l’écoutant me parler de ce pays inconnu pour moi, ne fut-ce que pour la durée du trajet.

The Pearl near Reykjavik airport
En haut à gauche dans la photo, la boule du Perlan qui est un réservoir où est stockée l’eau chaude d’origine géothermique

John m’a appris pas mal de choses en me décrivant par exemple le complexe “The Pearl”, ou Perlan qui veut dire perle en islandais, grosse sphère vitrée qu’on apercevait au loin. C’est un édifice qui ressemble à une bille brillante surélevée où se trouve en fait les réservoirs d’eau potable de la ville. L’eau descend par gravité alimenter la ville. Il m’a suggéré fortement de le visiter. Malheureusement, je ne me suis jamais approché plus du Perlan que du point de vue de cette photo. Mes jambes et mon dos ont atteint leur quota pendant des kilomètres de marche en cette belle journée de juin. C’est souvent l’aspect le plus contraignant dans la vie d’un photographe que de faire la mule en transportant constamment un imposant sac-à-dos bourré d’équipement photo et de trépieds qui pèse une quarantaine de livres! Reykjavik me réserve donc sa perle du Perlan pour un autre voyage en espérant un jour que les appareils-photos et leurs objectifs seront plus petits et légers.

Toujours dans l’autobus, John m’a aussi parlé de l’histoire des édifices et du parlement de Reykjavik. “You know that the Prime Minister of Iceland Sigmundur Davíð Gunnlaugsson has his number in the phone book?”. “You’re kidding!” que je lui ai dit. Le petit pays d’Islande, peu peuplé avec ses 320 000 habitants, a ce côté sympathique et unique au monde. Imaginez-vous que le Premier Ministre de ce pays a son numéro de téléphone inscrit dans l’annuaire! On est loin de Barack Obama.

J’ai questionné John sur la fameuse église aux courbes modernes dont j’avais vu quelques photos avant mon départ, l’église luthérienne Hallgrímskirkja. Je n’avais pas beaucoup d’idées précises en partant visiter Reykjavik à l’exception de me rendre visiter et photographier cette église à l’architecture étonnante en forme de fusée parabolique. Je lui ai demandé où je devrais débarquer de l’autobus pour pouvoir m’y rendre facilement. John élaborait des itinéraires possibles pour ma visite au centre-ville, ensuite vers l’église, puis au Perlan.

Hallgrimskirkja church Iceland
L’église luthérienne Hallgrímskirkja construite en 1937 gardée par la statue du viking Leifr Eiricsson le fils de l’Islande! Cette statue du viking a été offerte à l’Islande par les États-Unis en 1930. Les lignes verticales de l’église ne sont pas fortuites, elles ont été conçues pour ressembler aux formations géologiques de basalte des paysages islandais, les orgues basaltiques. Cliquez pour la visite virtuelle interactive où vous pourrez notamment visiter l’intérieur de l’église comme si vous y étiez.

Svartifoss south Iceland
Les orgues basaltiques de la chute Svartifoss du parc national de Vatnajökull ont inspiré le style de la conception de l’église Hallgrímskirkja

clocher église
Une splendide vue panoramique de Reykjavik nous attend du haut de l’église Hallgrímskirkja

église
L’intérieur de l’église Hallgrímskirkja

Puis John m’a parlé de l’hôtel de ville situé sur le bord du lac Tjörnin. Il m’a suggéré de descendre avec lui à un arrêt du centre-ville par où il serait facile de visiter l’hôtel de ville. Ensuite le plan était de de marcher vers l’église Hallgrímskirkja, puis de finir la promenade vers le Perlan, où je ne suis jamais allé finalement faute de temps et d’énergie dans les jambes en fin de journée! Je l’ai bien salué en le remerciant pour ses précieux conseils. Je me rappellerai toujours de cette belle rencontre imprévue lorsque je penserai à mon séjour à Reykjavik!

hotel ville Reykjavik
Le magnifique hôtel de ville de Reykjavik enjambant le lac Tjörnin, tout neuf puisqu’il a été bâti en 1992. Cliquez pour la visite virtuelle interactive.

Lac Tjörnin à Reykjavik
Un panorama du lac Tjörnin que j’ai fait de l’autre côté de l’hôtel de ville. Cliquez pour la visite virtuelle interactive.

Harpa House
Un autre bâtiment neuf et moderne de la ville: Harpa House est une salle de concert et un centre des congrès construit en 2008

cygne lac tjornin
Il y avait aussi ce beau cygne blanc qui voguait sur le lac Tjörnin

Cygne et enfant Reykjavik
Ce petit garçon islandais se promenait avec sa maman autour du lac Tjörnin

Maisons à Reykjavik
Maisons variées en forme et architecture à Reykjavik

viking festival
Par hasard, mon séjour au Viking Village coïncidait avec le moment de l’année où se tenait le “Viking Festival”. Des dizaines de participants déguisés en costumes d’époque faisaient de la cuisine en plein air ou des activités artistiques.

viking festival

Enfin, je rappelle aussi que j’ai récemment publié un livre de photographie sur l’Islande. Il est disponible ici (coût du livre: $34.59. 68 pages, apperçu des premières pages ici):

3 Responses to Ballade photo à Reykjavik la capitale de l’Islande

  1. Gilles Langevin says:

    Jean-Pierre, ta visite de la capitale sous la direction de ton ami John est extrêmement intéressante. On voit les gens de ce pays, leurs habitations et l’entassement de ces maisons dans ce pays du bout du monde. Ces photos sont un complément indispensable pour qui a vu les paysages de glaces et de pierres de l’Islande. Magnifique, donc. Gilles

  2. Cécile says:

    La photo de Harpa est sublime ! J’adore 🙂 Que de souvenirs !

  3. Nicolas says:

    Superbes photos ! Reykjavik est une chouette petite ville. Je découvre ce blog, et j’y reviendrai !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *