Où j’étais le 11 septembre 2001

Posted by J-P in Généralités | Tagged | 2 Comments

Nous allons entendre parler abondamment du 11 septembre 2001 dans les prochains jours. En effet, le cinquième anniversaire de la tragédie sera lundi prochain. Les américains vont sans doute être sur les dents, en attente que la journée finisse au plus vite. J’ai entendu qu’une station de télévision américaine va rediffuser leurs bandes enregistrées en direct ce matin là. Pourquoi nous faire revivre cette tragédie que l’on connait tous si bien? Qu’est-ce que les gens vont gagner à revoir le reportage en direct? À part des émotions fortes, pas beaucoup de choses à mon avis.

Probablement comme vous, je me souviens clairement où j’étais et ce que je faisais le matin du 11 septembre 2001. J’étais en réunion avec le groupe du R&D de la compagnie où je travaillais à l’époque, Electroline. La réunion s’était terminée plus tôt que prévue puisqu’on venait d’apprendre qu’il se passait quelque chose d’incroyable aux États-Unis, plus précisément à New York. Electroline produit des appareils servant à l’industrie de la télévision et ce n’était pas les écrans de télévision qui manquaient.

Hélène travaillait aussi chez Electroline dans le groupe d’ingénierie de production. Elle était venue dans ma section et nous avons vu ensemble l’écrasement du deuxième avion sur les tours du World Trade Center sur une télévision dans le laboratoire du R&D. J’étais estomaqué et comme dans un rêve. Hélène me disait aujourd’hui comment elle avait eu peur cette journée là. Elle pensait que ces attentats marquaient le début d’une guerre à grande échelle qui allait débuter chez nos voisins. Aujourd’hui elle constate que ses craintes étaient loin d’être fondées. Il n’y a pas eu de guerre terrible sur le sol américain. Cependant, le monde a changé un peu partout, la paranoïa s’est installée et les terroristes refont surface à l’occasion.


photo Reuters

Je ne m’habitue pas à revoir les images apocalyptiques des tours en feu du World Trade Center. J’ai beau les avoir vues des dizaines de fois, elles continuent toujours à me surprendre.

Puis aujourd’hui, j’ai vu pour la première fois les images de maquettes des nouveaux édifices qui pourraient bien être construits sur le site de Ground Zero, ceux de la proposition du complexe des Freedom Towers. De belles grandes tours de verre à faces angulaires qui vont reluire comme des diamants dans le ciel de Manhattan. Espérons qu’elles verront le jour, ces nouvelles sentinelles de la liberté, et que pendant très longtemps le seul feu qu’elles connaitront sera celui du Soleil et de la pleine lune.

Vous, où étiez-vous le 11 septembre 2001?

2 Responses to Où j’étais le 11 septembre 2001

  1. Suzanne Lavoie says:

    Comme toi, j’ai de la difficulté à revoir ces images…

    Comme Hélène j’ai eu bien peur ce jour-là et pensé que ce désastre nous atteindrait sur notre sol comme aux USA. Alors que je téléphonais à une amie, j’ai vu la tragédie se produire à la T.V. au moment-même…Inutile de dire que ce téléphone fut bref.

    Nous vivons dans un climat de guerre en Amérique du Nord et quand ce semble tranquille ici, nous nous rendons en Afghanistan et ailleurs pour répondre aux appels de nos gouvernants…Nous pleurons nos soldats qui répondent aux demandes déraisonables de Bush et Harper qui appuient la guerre. S’agit-il de conviction ou de stratégie de leur part, ou des deux à la fois?

    Nous revivrons donc avec tristesse lundi, cet événement du 11 septembre 2001.

  2. krysalia says:

    le 11 sept 2001, j’étais dans ma cuisine …

    en france il était aux environs de 15 heures. j’étais descendue faire de la gelée de pommes avec laquelle je me débattais un peu, vu qu’elle ne voulait pas prendre. pour me détendre, je mets la radio…
    j’entends qu’un avion aurait eu un accident sur une grande tour de new-york, qui serait en flammes.
    J’hésite a éteindre le feu sous ma gelée, ratée pour ratée ça pouvait attendre, et je me decide à monter un étage pour voir ça à la télévision.
    je n’imaginais pas du tout que j’allais voir le second avion s’écraser dans la facade en direct, ni l’écroulement des deux tours une heure plus tard.

    j’avais très peur d’une guerre nucléaire, d’un retour de bâton de la part de plein de pays assez bêtes pour cesser toutes discussions…
    il me semblait soudain qu’en montant cet étage j’étais entrée dans un monde différent, sans espoir de retourner en arrière. Un monde ou ce genre de choses était possible, ou du moins ça avait été fait.

    j’ai alterné grands silences et coups de fil à mes proches, certains qui étaient au travail ne croyaient pas ce que je leur racontais, et m’ont avoué ensuite qu’ils étaient incapables d’imaginer une telle chose sans l’avoir vu.
    plus tard dans la journée, je suis descendue finir cette gelée, en pleurant sur ma bassine. On a discuté longtemps avec ma mère ce soir là, après qu’elle soit rentrée et montée voir ces images qui tournaient en boucle. Je ne l’ai pas accompagnée, je ne pouvais pas, j’en avais déja trop vu.

    j’ai gardé longtemps la peur des bruits d’avions, quand ils semblaient trop proches, ou quand ils paraissaient se rapprocher. Maintenant, plus rien de tout ça. JE m’interroge juste sur ce que j’ai entendu et vu en direct ce jour là, et sur la différence qu’il peut y avoir avec les documentaires montés qu’on nous sert aujourd’hui. Différentes émissions sont prévues sur la télé française et je pense en regarder un grand nombre, moins pour revivre cet évènement que pour essayer de comprendre ce qu’on nous a caché, et me faire une idée des manipulations en cours.

    ce qui m’écoeure le plus aujourd’hui contrairement à cette époque, ce ne sont pas toutes ces morts mais l’hypocrisie générale qui a fait des miliers d’autres morts un peu partout, dans des guerres qui n’avaient de vengeance que le pretexte falsifié, d’ailleurs vite oublié. Plus personne ne se préoccupe de trouver et juger les coupables, et c’est cette insulte aux familles et aux proches qui me touche par dessus tout.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *